16 mai 2013

Les pubs et brouepubs "du peuple" en Moravie


Les poules déambulent librement autour de la Pivovar Hukvaldy

La Moravie, c'est aussi un territoire habité par nombres d'agriculteurs, d'ouvriers et d'étudiants qui peinent à subvenir à leurs besoins primaires. Heureusement pour eux, il y a un proverbe tchèque qui va comme suit: "si le prix de la bière augmente, le gouvernement tombera". Bref, le prix de la bière reste dérisoire selon les normes occidentales; souvent près de 20-25 couronnes (un peu plus d'un dollar canadien) pour 500ml. Ces gens moins fortunés de la Moravie s'abreuvent donc dans des tavernes, de vieux pubs qui parfois même concoctent leur propre bière afin d'économiser de l'argent. Mais ce sont des Tchèques, ne l'oublions pas, alors il arrive plus souvent qu'autrement que leur bière de choix soit conçue d'ingrédients de qualité (malt d'orge de Moravie et houblon Saaz de Bohême) et servie avec soin. Il est donc possible de concevoir de petits paradis gustatifs dans des endroits aux apparences désuètes.

Pivovar Hukvaldy, à Dolni Sklenov
Par respect pour les locaux vraisemblablement importunés par notre présence, nous n'avons pas pris de photos à l'intérieur du pub même...

Un vrai pub ouvrier que l'on appellerait 'taverne' au Québec, comme dans le bon vieux temps. Murs  grisonnants, décor sobre mais défraîchi avec une trentaine de grandes photos des locaux faisant le tour de la pièce. Tout pour faire comprendre à un voyageur qu'il n'est pas chez lui... L'homme derrière le bar fait sa propre bière et la vend à petit prix (évidemment) aux villageois taciturnes. Sa Polotmavý Ležák 14° est une lager douce de laquelle émergent céréales toastées et houblons épicés. Sa Světly 12° possède un étonnant profil épicé rappelant la cannelle plongeant dans une finale acidulée et un tantinet poussiéreuse. Une visite de brouepub qui fait sourciller à plusieurs occasions.

Hobit Club, de Qasek, à Ostrava
Ce n'est pas parce qu'une pinte se vend près d'un maigre dollar que sa présentation laisse à désirer ici

Ce petit bar enfumé est le repaire d'étudiants jeunes et moins jeunes. Les bières ne sont peut-être pas toutes excellentes, mais il faut avouer que leur présentation est à couper le souffle (voir photo ci-dessus). Ostrava n'est pas le théâtre d'une scène brassicole aussi riche que celle de Brno, alors une visite au Hobit Club de la brasserie Qasek devient un incontournable. À noter qu'une de leurs bières cependant, la Svatomartinský Polotmavá 13°, s'est mérité le grand prix lors de notre compétition annuelle du douteux brassicole pour son logo des plus tristounets...

U Kuděje, à Olomouc

Un autre bar où les touristes sont rares, le U Kuděje respire l'authenticité morave. Une petite sélection de bières variée assure une soirée arrosée de qualité entouré de locaux passionnés par leur conversation.  On se sent dans le sous-sol meublé d'un oncle chaleureux à déguster des bières de Valášek, Svijany ou toute autre microbrasserie mise en valeur cette semaine-là.

Pivovar U Kralé Ječmínka, à Prostějov
Invisible de la rue, ce petit brouepub est un des plus vieux de la région

La petite ville de Prostějov compte sur deux brouepubs. Celui-ci, le doyen, et le tout jeune U Tří Králů, dont nous vous ferons part dans le prochain article sur la Moravie. Toutes les bières chez U Kralé Ječmínka sont honnêtes, comme c'est la norme en Tchéquie, est la Ječná Desítka 10° impressionne particulièrement dû à sa merveilleuse habileté à nous faire désirer une pinte subséquente. Ici aussi les touristes n'existent pas, bien qu'on soit à quelques kilomètres de villes splendides de Tchéquie. Un arrêt fort agréable lorsqu'on passe de Brno à Olomouc.

Au prochain rendez-vous morave, nous explorerons un autre aspect de cette fascinante culture brassicole tchèque: de la boustifaille de grand calibre!  

PS. Cet article fait partie de notre guide de voyage brassicole de la République Tchèque que vous retrouverez ici.

2 commentaires:

Fredrik A a dit…

Hi,

We have recently launched a new magazine called Craft Beer Magazine:
https://itunes.apple.com/us/app/craft-beer-magazine/id643848007

Any way I could reach you?

Thanks,
Fredrik

Martin Thibault a dit…

Hi Fredrik,

Send me an email here: marthibault ÀT yahoo DÖT com

Santé!
Martin