5 oct. 2010

Prague: les indispensables


Si une majorité des brasseries les plus impressionnantes de République Tchèque se trouvent en dehors des sentiers touristiques accoutumés, c’est encore à Prague que nous sommes en mesures d’être confrontés au plus grand éventail du savoir-faire des brasseurs bohémiens et moraviens. Effectivement, avec l’excellent système de transport en commun, quelques jours suffisent pour déguster le fruit du labeur de douzaines de brasseries différentes, dans la mesure où vous savez où aller. Car ici comme ailleurs, quelques géants dominent. Prague elle-même abrite une dizaine de broue-pubs qui servent tous des spécialités locales, tant au niveau liquide que solide. À notre avis, les établissements suivants offre le meilleur tour d’horizon de la scène brassicole tchèque dans l’enceinte de Prague.


U Slovanské Lípy
Tachovské Naměsti 288/6
Ce grand bar brun du quartier animé Žižkov n’arbore peut-être pas le charme architectural des vieux temples du cœur de Prague, mais ses cinq lignes de fût vaudraient le déplacement même s’il fallait parcourir plusieurs heures de train pour s’y rendre. En effet, vous y trouverez quatre ou cinq des rares et extraordinaires lagers de la brasserie Kout Na Šumavě, l’une des meilleures du pays. En bonus, vous n’aurez aucun touriste dans les pattes et les pintes sont vendues à des prix dérisoires (≈1$), même selon les standards pragois. Des versions régulières ainsi que Kvasnicové des superbes Světlé (blondes) à 10° et 12° sont offertes en plus de la remarquable Tmavé et si vous êtes chanceux, vous y trouverez leur 18°, une lager foncée titrant 9% d’alcool qui est d’une rare richesse. Franchement, il vaut la « peine » de toutes les essayer. D’indiscutables Grands Crus.



Pivovarsky Klub
Krizikova 17
À quelques pas de la station de métro Florenc, le Klub paraît très moderne pour un bar de Prague, une impression rehaussée par l’abondante lumière naturelle. Ce qui impressionne au premier abord, c’est la vaste sélection de bouteilles entassée sur les 2 murs du fond. Environ une centaine de bières tchèques peuvent ainsi être dégustées sur place et une centaine de bières importées. Franchement, en Tchéquie, les fûts constituent habituellement la meilleure option. Chez Klub, les six pompes comprennent parfois des offrandes de petites brasseries de campagne dont les produits ne sortent presque jamais de leur village d’origine. Nous vous suggérons donc de vous laisser tenter par la sélection de fûts avant de plonger dans les réfrigérateurs remplis de bouteilles. En passant, si vous voulez éviter la fumée omniprésente des cigarettes, installez-vous à l’étage, en rentrant. Le sous-sol est plus bruyant et peut-être plus convivial, mais des nuages toxiques y flottent à longueur de soirée.








Klasterni Pivovar Strahov

Strahovské nádvoří 301
Excellent arrêt après une visite du château de Prague et du monastère de Strahov (dont la bibliothèque semble tout droit sortie d’un livre d’Harry Potter), ce brouepub jouit, en saison, d’une des plus belles terrasses en ville. Bien que les prix soient presque scandaleux pour Prague, payer un peu plus de 2$ pour 400 ml d’excellence ne devrait pas offenser les Occidentaux. En prime, le service est d’une rare efficacité. Cependant, ce qui nous attire ici est avant tout la bière! La Tmavé est l’un des meilleurs exemples du style. Et certaines saisonnières, comble de bonheur, nous ont carrément ébahis. C’est le cas de la Velikonočni 13° sur laquelle nous vous sommons de sauter si vous en avez l’occasion (elle est mise en service un peu avant Pâques). C’est une Světlé superbement houblonnée, croustillante et pleine de fraicheur. De quoi émouvoir tout amoureux de lagers tchèques.





U Klokočnika - Hospoda Kácovského Pivovaru 
Na Veselí 48
Un coup de cœur hors des sentiers battus, ce pub se situe à une dizaine de minutes de marche au sud des excellents Zlý Casy et Pivovar Bašta. Ces murs jaunis par la fumée oppressante, les hommes rabougris qui le fréquentent et la vue imprenable sur le pénitencier d’en face vous feront voyager dans l’ère communiste d’il y a quelques décennies. Inutile de dire que nous nous sentons ici bien loin du cœur de Prague et de ses touristes. Or, qui dit absence de touristes dit aussi prix minime : moins de 1$ par pinte! Et quelles pintes… le Klokočnika sert les lagers de Pivovar Kácov, parmi les meilleures et les plus authentiques du pays. Les blondes à 10° et 12° sont toutes deux servies à la fois en version Kvasnicové et filtrées. Bien que les Kvasnicové soient généralement plus corpulentes et complexes, les versions filtrées nous ont ici parues parmi les plus belles bières de soif du monde.




Zlý Casy 
Cestmírova 5
Ce bar ouvert depuis à peine deux ans représente probablement la meilleure option au monde pour faire le tour de la bière Tchèque en une soirée. Les 20-25 fûts incluent même des importations de brasseries étrangères en vue comme l’écossaise Brewdog (fait très rare en République Tchèque). Cependant, la grande majorité des pompes offre une sélection inégalée dans le pays. L’endroit était bien rempli lors de ma visite et connaissant la capacité d’imbibation des Tchèques, on peut supposer que les bières demeurent fraîches. Vous n’en aurez pas besoin, mais la carte comprend aussi une centaine de bouteilles au cas où vous voudriez changer le rythme.


Pivni Galerie
Pruhonu 9
Tout coquet avec son piano droit à l’entrée et son petit salon au fond, ce magasin de bière du quartier Holesovice est certainement l’un des mieux garnis en ville. Le propriétaire passionné pourra vous conseiller sur les marques de lagers tchèques que vous reluquez et il vous servira aussi une bonne pinte des quelques fûts dans son salon, une sélection qui change régulièrement. Sur les étagères, vous verrez des bouteilles de la majorité des microbrasseries du pays et même quelques bières belges, si vous ne pouvez vous passer de vos chouchous du plat pays pour plus de quelques jours.




Suite de ce guide de voyage brassicole: d'autres adresses de renom à Prague...

Aucun commentaire: