6 juil. 2011

Freiburg im Breisgau et les brasseries de la Forêt Noire allemande


La brasserie Feierling ne pourrait pas jouir d'un emplacement plus idyllique



À chaque chant du coucou, qu'il provienne de ces horloges traditionnellement fabriquées dans la forêt noire ou de votre imaginaire assoiffé, il est possible, à Freiburg im Breisgau, de déguster une nouvelle bière. Mais, si comme nous vous tenez à votre santé, mieux vaut étaler le plaisir sur quelques jours. Que ce soit dans les brouepubs de cette ville verte, dans les nombreux bars de son centre médieval ou à partir des kiosques extérieurs du coin Oberlinden, plusieurs bières locales différentes sont disponibles fraîches dans un environnement charmant réservé aux piétons et aux bicyclettes.




La Schwabentor, devant laquelle les kiosques et terrasses de la Oberlinden s'installent en soirée



Outre les satisfaisantes Martin’s Bräu, Alpirsbacher Kloster et Waldhaus, qui brassent toutes de bien admirables Pilseners, les bières de 4 brasseries de la forêt noire nous ont charmées. Vous pouvez bien évidemment aller les déguster sur place, mais si vous préférez demeurer à Freiburg im Breisgau, vous les trouverez toutes dans un état inspirant.



Voici donc sans plus tarder nos coups de cœur de la région, surtout reconnue pour son jambon et son gâteau au chocolat et aux cerises macérées dans le kirschwasser:



Hausbrauerei Feierling, à Freiburg im Breisgau




Avec possiblement le plus beau biergarten de la ville, sous les marronniers, à quelques pas d'un canal rappelant ceux de Venise, il est difficile de ne pas tomber sous l'emprise de ce brouepub. Décidément, côté emplacement, Feierling est dur à surclasser. Et la seule bière de la maison est toute aussi séduisante. Soyeuse et douillette comme plusieurs pilseners tchèques non filtrées, donc moins sèche que la Pilsener allemande moyenne, la Insel Hopf de Feierling se laisse boire et déguster à coups de grandes pintes. Foin, citron et herbes se succèdent sur le palais, toujours relevés par un petit coussin de sucre bien agréable.



Badischen Staatsbrauerei Rothaus, à Rothaus




Près de Grafenhausen, dans la campagne de la forêt noire, vous pourrez trouver le gasthof de cette brasserie des plus impressionnantes. Si vous ne disposez pas d'une voiture ou d'un conducteur designé, ne désespérez pas. Rothaus est une brasserie étatique (comme les plus connues Weihenstephaner et Hofbräuhaus de Munich) et leurs trois bières sont distribuées en bouteille un peu partout dans le sud-ouest de l’Allemagne. Celles-ci sont élégantes et fragiles, comme la majorité des lagers allemandes d'ailleurs. Il vaut donc mieux les découvrir ici, dans leur région natale. La Pils, même en bouteille, nous fait frémir de sa délicatesse, renfermant une complexité houblonnée surprenamment longue en bouche. Leur Weizen est toute aussi impeccable en plus d'être munie d'une personnalité citronnée se démarquant des Weizens classiques. À noter que leurs bières possèdent des noms différents lorsque embouteillées dans de petits formats. La Pils devient Tannen Zäpfle et la Märzen Export devient Eis Zäpfle...



Ganter Brauerei, à Freiburg im Breisgau




Sur la courue Münsterplatz, à l’ombre de l’énorme cathédrale qui domine le square de la capitale de la forêt noire, vous trouverez le brauereiausschank de cette brasserie régionale. C'est ici que vous pourrez déguster leur Wodan, une Doppelbock diplomatique et complexe. Elle est servie au fût l’année durant, chose très rare dans une Allemagne brassicole qui vit au cours des saisons. Son nez de pruneaux, de caramel et de fruits rouges mène à un admirable corps non gorgé par les sucres résiduels, chose inhabituelle pour le style. On prend plaisir à la boire autant que la Urtrunk de la maison d'ailleurs. Cette derniàre, une lager non-filtrée, est un bel exemple d'une biàre rurale, empreinte d'un caractère levuré rappelant le pain, équilibré par des houblons herbacés et épicés. On se croirait presque dans la campagne franconienne...



Löwenbrauerei Elzacher, à Elzach




Le village d'Elzach est facilement accessible de Freiburg en empruntant un train. C'est là-bas que vous dégusterez dans leur meilleure condition les bières de cette petite brasserie. Leur Weizen (nommée Der Weisse Löwe, ou le lion blanc) et leur Kräusen Pils (non filtrée, issue d'un assemblage de jeune pils et de pils mature) possèdent toutes deux la signature de la brasserie. Elles possèdent une sécheresse plaisante, une effervescence marquée ainsi qu'une touche rustique provenant surtout des levures et des conditions de fermentation. Leurs bouteilles sont presque impossibles à trouver à Freiburg (essayez le Hauck Getränkemarkt sur Günterstalstrasse) et les bières, définitivement absentes des bars de la ville. Qu'à cela ne tienne, les produits de cette brasserie méritent d'être explorés en priorité lors de votre séjour dans la forêt noire allemande. Chasseurs de grands crus expérimentés, celle-ci est pour vous!





La semaine prochaine, on squatte à Cologne, le pays de la Kölsch!



5 commentaires:

Rick le Gold Stastny a dit…

Messieurs, vous savez définitivement attiser la flamme des coureurs des boires!

1 an à Freiburg a dit…

Bonjour à vous, je travaille depuis janvier comme aide brasseur chez Feierling Hausbrauerei. Je suis content de savoir que notre Inselhopf vous a plu. Je crois avoir dénicher une erreur sur ce billet car je ne trouve pas la rue Günstalstrasse, mais peut-être parlez-vous de Günterstalstrasse?

Martin Thibault a dit…

Oups, merci de la correction! Je vais corriger le nom de la rue dans le post pour ne pas induire personne en erreur lors d'un voyage. Merci!

1 an à Freiburg a dit…

J'avais oublié de mentionner dans mon dernier post que l'Inselhopf du Feierling n'est pas une pilsner mais une helles naturtrüb (non filtrée). Nous brassons également d'autres bières selon les saisons (dunkles, bock...) mais il va sans dire que l'Inselhopf est de loin la plus populaire.

Martin Thibault a dit…

Excellent, merci! Nous ne trouvions pas qu'elle semblait être d'un "style" particulier, d'où les comparatifs avec les Pils tchèques et allemandes. Nous espérons que ces points de référence aideront le lecteur à savoir à quoi s'attendre chez Feierling. Grâce à toi, nous savons maintenant qu'il y a quelques saisonnières aussi! Est-ce qu'elles sont servies au biergarten également? Cet été, lors de notre passage, la Insel Hopf était toute seule au menu.