12 juin 2012

Les pâturages brassicoles de la Lituanie - Présentation


Ramūno Čižo Alaus Darykla, à Dusetos

Voici Aldona Udriene, maître-brasseure et propriétaire de Jovaru Alus, une toute petite ferme-brasserie du hameau de Jovarai, dans la campagne lituanienne:


Elle ne bouille pas son moût, utilise des bacs de fermentation à aire ouverte et fermente à l'aide de levures cultivées par un ancêtre qui, suite à des analyses effectuées au retour à Montréal, n'existent pas dans les banques de données mondiales de levures. Pourtant, sa bière phare, la Jovaru Alus ("bière de Jovarai", si vous préférez) ne démontre aucun signe d'acidité bactérienne ou de levures sauvages, préférant titiller les papilles de malts rondelets bien toastés se terminant en une sècheresse terreuse et quelques esters de poire. L'histoire particulière de madame Udriene n'est qu'un exemple parmi des douzaines dans ce petit pays gorgé de secrets et traditions brassicoles moribonds comme renaissants.


Dvareliškiu Alus, à Pasvalys

C'est que dans le nord-est de la Lituanie, à peu de kilomètres de la Lettonie, quelques douzaines de brasseurs campagnards évoluent à l'insu de la planète brassicole depuis la fin de l'ère soviétique. Utilisant des méthodes rustiques souvent nées d'un manque de moyens et d'un désir de ne pas gaspiller ne serait-ce que quelques sucres, les brasseurs traditionnels lituaniens concoctent des produits aux saveurs uniques dans le monde de la bière. Ils étaient près de 400 brasseurs lorsque la Lituanie s'est libéré du joug communiste soviétique. Ils sont entre 50 et 70 aujourd'hui (l'information est si difficile à colliger que même les experts locaux nous donnent de l'information variable à ce sujet).

Rozalimo Alus Baras, à Rozalimas

Après plusieurs mois de recherche, de conversations avec des passionnés lituaniens eux-mêmes affairés à rapiécer l'histoire - et le présent - brassicole de leur pays et après avoir visité plus d'une vingtaine d'établissements brassicoles là-bas, nous croyons être en mesure de vous offrir maintenant un guide de voyage brassicole des plus détaillés. Nous espérons donc vous aider à outrepasser la faible quantité d'infos trouvée sur le Web à ce sujet (un blogueur polonais et un autre lituanien faisant presque cavaliers seuls dans leur présentation de certaines brasseries du coin). Nous souhaitons aussi pouvoir vous faire éviter quelques désagréments véritables engendrés par la méfiance que certains campagnards lituaniens cultivent envers les étrangers. C'est que même les lituaniens de l'ouest ne sont parfois pas les bienvenus dans ces contrées...


La semaine prochaine, nous vous présenterons quelques saveurs du coin, un lexique des termes brassicoles utiles au visiteur de la Lituanie en plus de vous étaler notre plan géographique pour ce guide de voyage brassicole... pour aventuriers seulement!


D'ici là, į sveikatą

!


1 commentaire:

SlovakSniper a dit…

Vivement la suite de vos péripéties. Très interressants voyage. Définitivement, à faire rêver.