16 févr. 2011

On ne s'ennuie pas!

Photos de cet article gracieuseté de Johann Schlager

Une quantité impressionnante d’événements brassicoles se bousculent en ce mois de février 2011. Ces festivals, soirées spéciales et autres anniversaires étaient certainement moins communs il y a ne serait-ce que deux ou trois ans. Décidément, il n’y a pas trop de deux Coureurs des Boires pour couvrir un tel déferlement événementiel.

Il y a deux semaines, alors que vos blogueurs étaient de passage chez Hill Farmstead, pour une première visite qui s’était fait attendre déjà trop longtemps, ils ont dû renoncer aux célébrations de l’anniversaire de la succursale de St-Jérôme du Dieu du Ciel!

La semaine dernière, c’était au tour du Vices et Versa de souffler sa septième bougie. Pouvez-vous le croire? 7 ans! J’étais persuadé que la joyeuse bande n’en était qu’à sa cinquième année.



En plus de leurs trois dizaines de fûts habituels, les lurons du Vices avait fait venir spécialement des crus de l’excellente brasserie néerlandaise De Molen. Cette brasserie se distingue par ses produits d’une rondeur exceptionnelle découlant entre autres d’une place prépondérante occupée par la levure, riche et protéinée (laquelle n’est pas filtrée évidemment). Barley Wine sirupeux et réconfortant rencontrait Saison sur stéroïdes et IPA bien huileuse. Avec un groupe de musique jouant particulièrement juste pour un tel événement, ce fut une très belle soirée pour les souriants convives.



Et la semaine prochaine dans tout ça? Rassurez-vous, elle n’est pas en reste la semaine prochaine avec la soirée Grands Crus organisé par Bedondaine. Votre blogueur favori, Martin Thibault y donnera d’ailleurs une conférence sur l’oxydation liée au vieillissement des bières, une pratique très prisée chez Bedondaine. Cet événement fera l’objet d’une couverture ultérieure. Quoi d’autre, ah oui, le Benelux organise un autre Cask Night. Vous n’avez pas oublié le dernier, j’espère? C’était un certain 13 novembre et l’événement était combiné au lancement d’un certain livre. Bref, une des soirées les plus mémorables de l’an dernier pour nous et le Benelux remet ça, fidèle à sa nouvelle tradition. Le pire? Imaginez-vous que David avait déjà réservé son samedi à une dégustation de cidres de glace à l’aveugle de grande envergure, une activité qu’il voulait organiser depuis belle lurette. Pas de chance, il devra se passer des élixirs montréalais et chamblyens cette fois-ci. Il va sans dire, Les Coureurs des Boires comporteront bientôt un article à ce sujet.

Ouf, essoufflant tout ça! Ainsi, nous en profitons pour vous annoncer que nous ferons une petite pause, question de reprendre notre souffle. Mais non, ce n’est pas vrai, nous continuerons sans relâche parce que quand on aime ça, ce n’est pas du travail.

Santé et bonnes célébrations, où que vous fêtiez!



1 commentaire:

info a dit…

«J'aime»